225 jours, 7 mois et 13 jours

Marché parisien avec de la foule

Je me souviens encore du moment où j’ai officiellement annoncé mon projet de devenir Coach de vie, de devenir une entrepreneur et de mener ma vie de cette façon. J’avais bien entendu tout préparé dans ma tête et mon discours était rodé, mais les choses ont été différentes. Et finalement, l’improvisation est quelque chose que j’ai toujours particulièrement apprécié. Ce jour-là, je menais une conférence à l’école où j’avais fais mes études pour revenir sur mon parcours, sur mes réussites et bien sûr… sur mes projets à venir.

Je ne sais pas si vous avez déjà eu cette question en tête mais le: « Quel est le but de ma vie? » s’installait depuis plus d’un an et j’avais beau répondre toujours la même chose, l’idée du timing me paraissait plus approprié à cette époque que d’aller de l’avant et de devenir entrepreneur tout de suite. Comme tout le monde, je me disais que ca allait me passer. Puis ça n’est pas passé et plus les jours passaient, plus je m’affinais dans mon coaching, plus je me connaissais, m’appréciais et gagnais en confiance et en valeurs. Alors le 27 Octobre 2017, j’ai pris mon courage à deux mains (une autre paire de mains n’aurait pas été de trop ceci-dit) et je l’ai annoncé devant une petite centaine de personnes. Et mon Dieu que je me sentais légère après ça!

Je veux travailler à mon compte, je veux rendre la vie des gens meilleure et surtout prouver au combien le potentiel est en chacun. Je souhaites, je veux et je deviendrai. 

Et depuis? Et bien je ne me suis jamais autant sentie épanouie et sûre de où j’allais. Aujourd’hui, ça fait deux semaines que je suis revenue en France pour me développer, faire connaitre ce que je fais et rendre des vies plus claires, plus lumineuses et surtout plus fières de ce qu’elles entreprennent.

Etre entrepreneur est un siège permanent dans les montagnes russes, soyons honnête. Chaque jour est différent et parfois on aurait mieux fait de rester couché. Mais quelle serait la vie si on ne sortait pas de sa zone de confort et n’allait pas voir ce qui se passait au delà de notre bulle? 

Mon projet, mon aventure n’a beau ne pas être du goût de tout le monde, chaque session de coaching me rappelle combien je suis fière de n’écouter personne et de n’écouter que MOI, que mon instinct. Et putain, je me sens tellement bien!

Un entrepreneur est quelqu’un qui se jette d’une falaise et construit un avion sur le chemin de la descente.

Full Love – JG

4 commentaires sur “225 jours, 7 mois et 13 jours

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s