Pardonne-toi aujourd’hui et tu deviendras meilleur/e demain

Tu ne te rends pas compte à quel point tu peux être dur/e, que tu peux être trop exigeant/e avec toi-même. Mais est-ce que tu réalises que tu es une pièce d’art en perpétuel approfondissement, un projet de grande ampleur qui demandera des retouches tout au long de sa vie? Tu n’es pas une machine, tu respires, tu ressens, tu vis, tu as le droit et tu DOIS te louper parfois.

Ce n’est pas en étant tolérance zéro avec toi-même que tu trouveras un terrain d’entente et que tu apprécieras la personne que tu es et que tu seras. Alors fais un pas en arrière, prends du recul, assis-toi et pardonnes-toi les « loupés » que tu as fais car cela fais partie du processus et sans trébuchement il n’y aurait jamais de développement.

Je le répète souvent au travers de mes séances avec mes clients mais tu es et tu resteras la personne avec qui tu auras la plus forte et profonde relation, de qui tu auras le plus fort des soutiens. Alors accepte de te tordre la cheville, de boiter un peu sur le chemin avant de repartir de plus bel. Il n’y a pas de routes sans virages ni sans déviations, il n’a jamais été démontré que de vouloir atteindre ses objectifs allait pouvoir se faire en mode  « auto-pilote » et que le chemin allait être une nationale.

Comprend qu’il n’y a pas d’apprentissage sans erreur, pas de meilleurs résultats sans supprimer les moins performants, pas de satisfaction sans challenges, pas de fierté sans efforts, pas de réalité sans des piqûres de rappel.

S’il te plaît ne t’arrêtes jamais, même lorsque le monde entier est contre toi, lorsque le temps te tombe dessus, lorsque tes plans deviennent des morceaux de papiers au fond de la poubelle. S’il te plaît ne t’arrêtes pas en chemin alors que tu te rapproches un peu plus chaque jour là où tu souhaites arriver. Ne t’arrêtes jamais de croire en toi, en ce que tu entreprends et en ce que tes tripes te disent. Tu l’as au fond de toi, tu as la force qu’il te faut pour y arriver, la passion, la persévérance, l’acharnement. Sois juste indulgent/e, les choses prennent du temps, devenir meilleur/e aussi. Rien ne vient au cours de la nuit mais dans la régularité et la conviction.

La chute n’est pas un échec. Un échec, c’est de rester là où on est tombé.

Full Love – JG

Publicités

5 petites choses qui rendent mes journées plus agréables

J’aime faire découvrir à mes clients l’exercice de la gratitude et combien ne serait-ce qu’écrire une petite phrase positive tous les jours peut être en fait meilleur qu’un antidépresseur ou qu’une énième cigarette pour faire passer la journée. Etre conscient/e des petits rien qui rendent les journées plus agréables et moins noires est un exercice de tous les jours, mais une fois que l’habitude est créée ; relativiser deviendra votre meilleur arme.

Il y a de ces petites choses qui, malgré que mes journées ne soient pas tout le temps comme dans mes plans initiaux, éclairent tout de suite mes pensées et ma vision.

  1. Mon entrainement matinal – mon plaisir à moi, un vrai privilège que je m’accord et pour rien au monde je le laisserai tomber.
  2. Ses messages imprévus qui me font toujours sourire – ce genre de petites attentions dont on ne s’attend pas et qui font toujours leur effet.
  3. De coacher et d’apporter de la lumière (moi aussi) à mes clients – faire comme métier ce que l’on aime le plus est la meilleure chose qu’il soit.
  4. Partir marcher sur les bords de Loire au lieu de remplir ma To-do list – parce que parfois, s’accorder du temps parce qu’on sent que c’est nécessaire, vous rend plus productif/ve que continuer à pousser, la tête dans le guidon et de vous fatiguer encore plus.
  5. Conduire avec la musique à fond – ce petit plaisir que je retrouve depuis que je suis revenue en France, conduire avec la musique. Un vrai petit plaisir qui m’avait vraiment manqué!

Ces petits riens qui rendent les journées plus pétillantes et plus lumineuses quand le temps n’est pas de la partie. Ces petites choses qui réchauffent le coeur et qui t’apportent de l’énergie quoiqu’il arrive.

C’est votre attitude, bien plus que votre aptitude, qui détermine votre altitude.

Full Love – JG

Lettre ouverte à Toi qui devrais enfin te donner une chance

Il y a ceux qui voudraient changer les choses, qui voudraient changer leur vision mais qui n’y arrivent pas. Vouloir prendre sa vie en main et de ne même pas savoir mettre des mots sur ce que l’on souhaite réellement, ce n’est pas facile hein je le conçois.

Il y a ceux derrière leurs écrans à naviguer de pages en pages sur Internet, à faire filer le temps comme un « scroll down » de leur souris. Et qui ne savent même pas pourquoi ils sont là à lire cet article car finalement: Est-ce que ça vaut la peine de lire ça?

Il y a ceux qui ont déjà mis des mots sur leurs maux et des définitions sur leurs désirs mais qui sont bloqués à la porte de sortie. Tu sais, juste avant la zone de confort. On la connait tous celle-ci. Vachement impressionnante n’est-ce pas?

Il y a ceux qui ont eu le cran, qui ont déjà fait plusieurs fois le pas hors de la zone mais qui malheureusement n’avaient pas de plans, y sont allés à l’improvisation et puis… qui ce sont loupés et n’osent plus recommencer.

Il y a ceux qui attendent le bon timing, le fameux. Celui qu’on est persuadé de rencontrer un jour mais qui finalement n’arrivera jamais. Il est un peu c*n, faut pas se mentir. Et pourtant, on continue à l’attendre encore et encore.

Puis il y a ceux qui sont blindés de potentiel, qui crèvent d’éclore et de changer les choses. De changer leur vie et celle de ceux qui les entourent. Ceux qui n’attendent que ça de franchir leur propres limites mais qui ne sont pas soutenus, qui ne sont pas encouragés et en qui personne ne croit ou très peu.

A Toi derrière ton écran, que tu te retrouves dans un des portraits au-dessus ou bien que tu en sois un autre, s’il te plaît arrête tout ce que tu es entrain de faire et demande toi ce que tu souhaites faire de ta vie, demande toi ce qui te fais le plus vibrer, ce qui te fait sauter des repas parce que tu es trop concentré/e dessus, qui te fait te coucher tard ou bien levé tôt. Demande toi si tu veux rester là où tu es aujourd’hui et pour le reste de ta vie. Tu te sentirais satisfait/e? Fier/e de ce que tu seras devenu/e?

Donne toi une chance de bâtir l’environnement que tu recherches. La zone de confort est bien, est agréable, mais rien ne s’y passe, tout stagne et le temps s’y perd. Alors sors de là, fais toi peur, fais ce putain de premier pas. Personne ne te poussera à faire les chose mieux que tu puisses le faire pour toi-même.

Donne toi une chance de recommencer. Ce n’est pas parce que tu t’es planté/e hier que les choses ne seront pas meilleures demain. Tomber fait parti du processus et c’est l’unique moyen pour toi de grandir, d’apprendre et de faire mieux.

Donne toi une chance de devenir la personne que tu souhaites. Il n’y pas de bon timing, encore moins lorsqu’il s’agit de prendre des décisions pour notre développement personnel. Agis maintenant, pas demain, maintenant. Personne ne le fera pour toi alors pousses toi hors de ta zone et deviens qui tu veux aujourd’hui.

Donne toi une chance de croire en ce que tu crèves de pouvoir faire. Le meilleur soutien que tu puisses recevoir vient de toi et seulement Toi. Tu n’as besoin de personne pour pouvoir avancer et devenir plus fort/e si tu crois en toi. Et tu DOIS croire en toi. Tu es une arme, tellement puissante qui n’attend que de se déployer alors s’il te plait fonce. Oublie ce qu’il se passe autour de toi et concentre toi sur ce que tu veux devenir.

Si vous désirez vraiment faire quelque chose, vous trouverez un moyen. Sinon, vous trouverez une excuse.

Full Love – JG

Tombe amoureux/se de ces choses avant de tomber amoureux/se d’une personne

  1. La façon dont le paysage change juste avant le couché de soleil.
  2. La tasse de thé/café chaude au petit matin qui réconforte au creux des mains.
  3. Les rayons du soleil qui caressent ta peau.
  4. Le chant des oiseaux enfin de retour.
  5. La vieille chanson vintage qui rappelle le bon vieux temps.
  6. Les rires des enfants remplis d’insouciance.
  7. La mer qui vient gentiment envelopper nos pieds sur le sable chaud.
  8. Les larmes de joie qui montent toutes seules aux yeux parce que ce que tu ressens est beaucoup trop fort.
  9. Les ‘vibes’ que te procurent ta bande de potes quand vous êtes tous réunis.
  10. Le compliment inopiné venant de la personne qui compte le plus à tes yeux.
  11. La douche chaude après une longue journée ou une bonne séance de sport.
  12. En parlant de sport… les effets de l’endorphines. You know what I mean.
  13. Porter de nouveaux des sandales le matin à 8h.
  14. Quand tu réalises que tu as été vraiment productif/ve.
  15. Ces signes qui prouvent combien tu te rapproches de tes objectifs.
  16. Les coups de téléphones de ton/ta meilleur/e ami/e à n’en plus finir, mais tu t’en fous.
  17. Les verres de vin ou les pintes de bière en terrasse à 21h avec les lunettes de soleil encore sur le nez.
  18. Le moment où tu retrouves ton lit après 10000 pas dans la journée. (si si, j’insiste, 10000 pas et pas moins!)
  19. La sensation de plénitude, enfin, lorsque tu rentres chez toi et qu’il est bon de se retrouver avec soi.
  20. Les weekends improvisés à la mer.

Tombe amoureux de ta vie avant tout le reste.

Full Love – JG

5 façons d’éviter la négativité dans ta vie

Il n’y a rien de pire pour ton moral que d’être entouré de négativité tout au long de la journée. Non seulement c’est contre-productif, mais c’est aussi émotionnellement très demandeur. Et soyons honnête, est ce que l’on a besoin de ça? Je ne suis pas si sûre… Nous connaissons tous ces personnes qui ont cette faculté d’arriver quelque part et de rendre la pièce tout de suite plus lumineuse ou l’atmosphère tout de suite plus agréable, alors pourquoi ne pas devenir l’une d’entres elles?

Concentre-toi sur les solutions plutôt que sur les problèmes. 

La première chose que l’on fait lorsque les challenges arrivent est de se focuser sur le négatif et sur le problème. Pourquoi? Parce que c’est beaucoup plus facile que d’être concentré sur le positif, ça demande bien moins d’énergie. Afin de changer la donne et de rendre ces challenges un champ de solutions, il faut garder en tête que RIEN n’est permanent et qu’un (supposé) échec n’est pas un point final à une situation.

Tout ce qui arrive dans la vie, positif ou non, ne l’est seulement et je dis bien SEULEMENT à cause de la façon dont tu réagis à la situation. Un challenge ne veut dire en aucun cas que cela est négatif, c’est simplement TOI qui voit ça comme cela. Tu ne te dis pas que ce challenge est l’opportunité pour toi de faire mieux ou d’emprunter un chemin différent qui te mènera sans doute plus vite à ton objectif. Et bien tu devrais.

La prochaine fois, prends le temps d’analyser la situation et de trouver un côté positif à cela voire même l’opportunité que cela peut t’apporter. Et tu verras que la plupart du temps, on en fait tout un plat alors que c’est seulement la façon dont on réagit qui rend les choses bien plus difficile.

Fais quelque chose qui te fasse du bien, qui te rende heureux/se.

Il n’ya pas de secret pour apporter de la positivité à ta vie. Fais ce qui plait, fais quelque chose qui te rende heureux/se, épanoui/e. Fais quelque chose qui te fasse sourire, qui te rende vivant/e. Fais quelque chose qui te fasse du bien et qui te portes vers le haut. Tu refléteras de meilleures ondes et le monde autour de toi en deviendra de même.

Ecris quotidiennement une phrase positive.

Tu peux écrire une tonne de choses, d’un compliment à soi-même à un événement qui s’est passé durant ta journée. N’importe quelles petites occasions peuvent apporter ce petit plus à ta journée et te prouver que tu as milles possibilités et opportunités de sourire.

Apprendre à se concentrer sur les petites choses positives de la vie t’aideront à construire un état d’esprit plus solide et plus positif afin d’apprécier plus facilement ce qui t’entoure et de concentrer moins sur ce qui t’irrites. Ca te permettra d’ailleurs de te rendre compte que ta journée, bien qu’elle n’était pas exactement comme dans tes plans, était quand même pas mal du tout.

Etablis des objectifs simples, à court terme et réalistes. 

Casser en plusieurs petits objectifs ton objectif principal permettra d’accomplir des petits pas après petits pas et de franchir des étapes que tu pensais peut-être bien plus difficiles qu’elles ne l’étaient.

N’attends pas d’avoir atteint ton objectif principal pour ouvrir une bouteille et le célébrer, les petits succès de la vie quotidienne sont tout aussi important et te permettront de positiver un peu plus chaque jours et surtout de garder la motivation en haut de l’échelle.

Sépare-toi de ces relations toxiques.

Enfin, comme je le dis souvent, si tu veux réussir dans la vie, si tu veux être épanoui, la clé numéro un est bien de se séparer des personnes toxiques, des personnes qui ne te tirent pas vers le haut mais bien vers le bas… C’est une réalité qui est bien souvent dure à accepter et pourtant. Ton environnement est une part très importante au sein de ton parcours et il se doit le plus sain possible pour te permettre TOI de continuer à devenir la personne que tu souhaites être.

Alors entoures toi de personnes qui reflètent ce que tu souhaites refléter aussi, entoures toi de ceux qui te pousse vers le haut et te donnent envie sourire un peu plus chaque jours. Entoures toi de ceux qui t’inspirent et te rappelles combien tu es chanceux/se de faire de ta vie un champ de tous les possibles.

Tu ne peux pas vivre une vie positive sans un état d’esprit positif.

Full Love – JG

Qu’est ce qui est important?

C’est une bien simple question en soit, mais mon Dieu qu’elle est difficile à répondre. On ne sait pas par où commencer, les pensées se bousculent et les idées s’entrelacent. Car oui, on aurait envie de dire que ce qui est important c’est notre famille, ou bien nos amis, puis peut-être aussi notre santé, et enfin on dirait même que l’important au final c’est d’être heureux/se et puis voilà.

Alors qu’est ce qui est important? Qu’est ce qui te semble être LA chose qui te fait vibrer, qui te fait continuer à avancer, qui te met de la lumière dans tes journées noires ou qui t’apporte du baume à tes plaies lorsque tu les sens saigner encore un peu? La richesse de ce monde et la complexité humaine rendent cette question magnifique car au final, chaque réponse est différente selon qui répondra et ça c’est formidable, n’est-ce pas?

Mais soyons honnête, on se voile tous la face. Ce qui est important ce n’est pas d’être heureux/se, ce n’est pas la santé, ce n’est pas d’être entouré/e de sa famille ou de sa bande de potes. Car les choses évoluent, la vie avance et le temps se perd, rien n’est permanent même si l’on refuse de le croire. Rien n’est permanent. Rien.

Alors tu sais quoi? Tu vois venir ce que je vais dire? (parce que tu devrais.) L’important, c’est d’être là. Ici et maintenant. D’être ancré/e dans le sol, pleinement conscient du moment présent, entièrement disponible en cet instant. Respirer à pleins poumons et se rendre compte ce que c’est d’être vivant/e. Sois Là. Sois dans le moment présent et profites-en à 100%. Le plus important est d’être capable de se rendre compte de la chance que l’on a, de vivre chaque instant comme si c’était le dernier et d’aimer la vie, d’aimer TA vie ; mon Dieu, de l’aimer si fort à en crier sur les toits, à en pleurer de joie, à en avoir les zygomatiques douloureuses parce que sourire c’est du sport (oui!). Sois là, sois avec ceux que tu aimes ou sois même avec juste toi. Car la plus belle et la plus pure des relations que tu auras dans ta vie sera avec toi, ta petite personne. Alors sois avec elle, aime-la, fais en sorte de la chérir et de lui donner pleinement les sensations qu’elle doit ressentir. Sois là. Ici et maintenant. D’être ancré/e dans le sol, pleinement conscient du moment présent, entièrement disponible en cet instant.

On nous apprend à compter les secondes, les minutes, les heures, les jours, les années mais personne ne nous explique la valeur d’un instant.

Full Love – JG

225 jours, 7 mois et 13 jours

Je me souviens encore du moment où j’ai officiellement annoncé mon projet de devenir Coach de vie, de devenir une entrepreneur et de mener ma vie de cette façon. J’avais bien entendu tout préparé dans ma tête et mon discours était rodé, mais les choses ont été différentes. Et finalement, l’improvisation est quelque chose que j’ai toujours particulièrement apprécié. Ce jour-là, je menais une conférence à l’école où j’avais fais mes études pour revenir sur mon parcours, sur mes réussites et bien sûr… sur mes projets à venir.

Je ne sais pas si vous avez déjà eu cette question en tête mais le: « Quel est le but de ma vie? » s’installait depuis plus d’un an et j’avais beau répondre toujours la même chose, l’idée du timing me paraissait plus approprié à cette époque que d’aller de l’avant et de devenir entrepreneur tout de suite. Comme tout le monde, je me disais que ca allait me passer. Puis ça n’est pas passé et plus les jours passaient, plus je m’affinais dans mon coaching, plus je me connaissais, m’appréciais et gagnais en confiance et en valeurs. Alors le 27 Octobre 2017, j’ai pris mon courage à deux mains (une autre paire de mains n’aurait pas été de trop ceci-dit) et je l’ai annoncé devant une petite centaine de personnes. Et mon Dieu que je me sentais légère après ça!

Je veux travailler à mon compte, je veux rendre la vie des gens meilleure et surtout prouver au combien le potentiel est en chacun. Je souhaites, je veux et je deviendrai. 

Et depuis? Et bien je ne me suis jamais autant sentie épanouie et sûre de où j’allais. Aujourd’hui, ça fait deux semaines que je suis revenue en France pour me développer, faire connaitre ce que je fais et rendre des vies plus claires, plus lumineuses et surtout plus fières de ce qu’elles entreprennent.

Etre entrepreneur est un siège permanent dans les montagnes russes, soyons honnête. Chaque jour est différent et parfois on aurait mieux fait de rester couché. Mais quelle serait la vie si on ne sortait pas de sa zone de confort et n’allait pas voir ce qui se passait au delà de notre bulle? 

Mon projet, mon aventure n’a beau ne pas être du goût de tout le monde, chaque session de coaching me rappelle combien je suis fière de n’écouter personne et de n’écouter que MOI, que mon instinct. Et putain, je me sens tellement bien!

Un entrepreneur est quelqu’un qui se jette d’une falaise et construit un avion sur le chemin de la descente.

Full Love – JG