Ne cherches pas le bonheur au même endroit où tu l’as perdu

A quoi joues-tu? Ca fait mal? C’est encore trop sensible pour en parler? Tu te demandes pourquoi autant de négativité dans ta vie alors que toi, tu ne demandes qu’à être heureux/se? Mais est-ce que tu t’es demandé/e pourquoi tu laissais les choses t’atteindre? Pourquoi est-ce que tu acceptais encore d’avoir mal?

Je sais, je suis au courante que sortir de sa zone, laisser derrière soi quelque chose auquel on tient, faire un pas en avant et fermer la porte à ce qui ne mérite plus d’être dans notre vie, est difficile, est douloureux et Dieu sait que ce le sera encore si l’on ne bouge pas. Le bonheur se cultive et celui/celle qui ne va pas à sa rencontre, qui ne bouge pas pour l’avoir, ne le rencontrera pas. Alors lâches prise, laisses aller et acceptes que les choses aient une fin et que si ça arrive, c’est que cela faisait partie du processus.

Car laisser partir, c’est réaliser que certaines personnes font partie du passé et pas de ton avenir. Je sais que cela peut faire mal et que les adieux sont sans doute les plus durs à gérer émotionnellement, mais c’est libérateur et c’est dans cette liberté que se trouve le bonheur. Parce que parfois, nous avons besoin de partir pour être heureux/se, de partir pour mieux revenir à soi. Revenir à la personne que l’on était avant, la personne qui était nous et seulement nous.

Il n’y a rien de plus triste qu’un au revoir mais s’il te plait, gardes en tête qu’aussi longtemps que durent les amours, les amitiés ou n’importe quelle relation, elles se terminent pour une raison qui finira par trouver sens au fond de toi.

Respectes-toi assez pour quitter ce qui ne te sert plus, ce qui ne te fait plus grandir ou ce qui ne te rend plus heureux.

Full Love – JG

 

Publicités

Train n*9010

Un changement de cap, ça provoque pas mal d’ajustements surtout quand ce n’était pas prévu dans les plans initiaux. Tu réalises à ce moment là que tu es entrain de prendre ta vie en main et d’ajuster les voiles vers une destination plus en accord avec la personne que tu souhaites devenir.

Vouloir réussir sa vie veut aussi sous-entendre être prêt/e à changer de route quand il est nécessaire. Car savoir exactement où l’on souhaite aller ne veut pas forcément dire que le chemin peut se gérer en auto pilote. Non. Si l’on m’avait dit il y a un peu plus de deux ans que j’allais prendre la route pour le territoire anglais, y bâtir mon expérience, vivre des choses extraordinaires et finalement revenir là où j’ai décidé tout quitter, peut-être que les choses auraient été alors différentes.

Parce que je suis partie pour apparemment mieux revenir. Londres a été et restera un véritable coup de foudre et la meilleure expérience que je puisse avoir pour me construire, me bâtir, grandir et trouver ma direction. Je dis souvent à mes clients que derrière chaque expérience se cache un apprentissage. Chaque chose arrive pour une raison bien que parfois il nous est difficile d’en tirer le positif.

Il n’y-a-t-il rien de plus excitant (et de plus intimidant) que de commencer un nouveau chapitre en tournant la page du précédent avec le sourire aux lèvres? Ces deux années à l’étranger m’ont permis de me connaitre mieux et de trouver la bonne direction pour aller vers où je souhaites me diriger. Je suis impatiente de pouvoir rentrer en France et de commencer une nouvelle page. Une page blanche, fraîche et prête à être imprégnée de passion, de travail et de projets. Etre en mouvement constant est ce qui te permet d’avancer, petits ou grands pas, l’important est d’avancer et d’accepter les choses qui arrivent et les opportunités qui s’offrent à toi.

Parce que oui, je suis partie pour apparemment mieux revenir. Et je ne me suis jamais autant sentie en accord avec moi-même et la personne que je serais demain.

Pour être heureux dans la vie, il faut simplement laisser venir ce qui vient et laisser partir ce qui s’en va.

Full Love – JG

Faire de soi, la priorité numéro un

C’est en fait assez simple de se laisser aller et d’oublier la personne que l’on est, le corps dans lequel nous vivons et la tête dans laquelle nous évoluons. Et pourtant, cela devrait être LA priorité de prendre soin de où l’on vit, ressent et évolue car s’il y a bien UNE relation pour laquelle nous devrions trimer pour, est bien avec nous-même.

Je le répète encore et encore (et sans doute pas assez) mais la santé mentale est aussi importante (voire parfois même plus) que la santé physique. Car une santé mentale négligée impact nos choix au quotidien; que ce soit les fréquentations, la productivité ou encore l’alimentation. Donc, santé mentale pourrie = santé physique dégradée (tu me suits?).

Fais confiance en ton instinct – Il n’est pas là pour rien! Si tu as un sentiment fort venant de tes tripes, et te donne le sentiment que les choses sont bonnes pour vous (même si tu penses que non ou que tu flippes ta race), s’il te plait prends le temps d’écouter. Ce que tu reçois de ton instinct a une raison. Il te connait bien plus que ta conscience te connaît.

Ne dépenses pas ton énergie pour les autres – Surtout quand tu sais que le combat est perdu d’avance. Ne perds pas ton temps avec des personnes négatives et peu motivées, tu as déjà beaucoup à faire avec toi-même. Fais en sorte de t’éloigner le plus de la négativité.

Ne te laisses pas influencer par les paroles des autres – Gardes en tête que toutes paroles venant de personnes extérieures ne te reflètent pas. Elles viennent de leur propres sentiments, de leur propre situation et contexte dans lequel elles évoluent. Ne prends rien personnellement.

Prends le temps de profiter des petites merveilles qui t’entourent – De la plus minime des attentions à la plus profonde et personnelle, tu te rendra rapidement compte combien tu es entouré/e d’opportunités pour rendre tes journées et ton moral meilleurs.

Restes honnête avec toi-même – Et avec tes valeurs. Ne te pousses JAMAIS hors de tes limites en sachant que cela ne te ressemble pas simplement pour faire plaisir à quelqu’un ou pour rentrer dans un moule. Restes qui tu es, c’est la meilleure des protections que tu puisses te donner.

Si t’as besoin de te poser, de prendre du temps pour soi, fais-le – Même si un restaurant, un verre, une réunion (ou ce que tu veux) était booké. Si tu as besoin de te reposer, de faire une pause, FAIS-LE. Ton énergie, ton bien-être est ton fuel!

Demander du soutien, de l’aide ou juste une épaule ne te tueras pas –  Parce que parfois il est bon d’avoir un coup de pouce extérieur afin de se rendre compte combien on a les capacités de faire les choses. Nous ne sommes pas des machines, nous ne sommes pas sensés être à 100% OK tous les jours.

Si je te demandais de nommer toutes les choses que tu aimes, combien de temps te prendrait-il pour te nommer toi-même?

Full Love – JG

A celui qui a rallumé les étoiles

Fin Octobre 2017, je revenais en France pour passer un peu de temps dans ma famille. A cette époque, ma vie était un peu un champ de bataille. (Un champ de bataille ceci dit bien rodé.) Professionnellement, j’allais annoncer ma volonté de devenir entrepreneur en tant que coach de vie et ma vie à Londres était bien, c’est Londres quoi. Amoureuse de cette ville, amoureuse de ces gens, de cette atmosphère et de tout ce qui rend Londres une merveilleuse capitale. Ma vie allait à 100 à l’heure (ça n’a toujours pas changé) et l’idée de ralentir m’était complètement hors de ma portée. J’étais dans un véritable sprint depuis plusieurs années, je ne sais même pas si je continuais réellement à m’écouter ou si j’avançais par habitude. Et c’est là que la réalité m’a rattrapée.

Des années que je cours, que je m’arrache, que je ne dors pas parce que c’est un véritable mécanisme qui est en route. A croire que j’en aurais oublié de vivre, de ressentir, de respirer. Ma tête était devenue un vrai trou noir, en auto-pilote depuis bien longtemps et j’en avais complètement oublié l’idée de laisser aller les choses.

Puis finalement tout s’est mit sur Pause. Tu sais, il y a ces personnes qui reviennent de nulle part et qui vont bouleverser le reste de ta vie. Lundi 30 Octobre, quatre heures assise sur un banc face au lac à parler du monde, à parler du temps et à profiter de l’instant présent. Quatre heures pour me rendre compte que les perles rares n’ont pas besoin de se trouver vingts milles lieux sous les mers mais peuvent simplement être au coin de ta rue et avoir croisé ton chemin bien plus souvent que tu ne le crois.

Je suis de ces personnes qui croient dur comme fer que chaque chose arrive pour une raison. Et apparemment traverser La Manche ne me fera pas rencontrer celui qui rallumera les étoiles.

Rallumer les étoiles, mes étoiles dans la tête, les crépitements dans mon coeur pour faire rallumer la flamme aussi à l’intérieur. Rallumer la lumière tout simplement, là où il fait sombre depuis bien trop longtemps. Aujourd’hui, je rêve à nouveau de choses belles et simples. De choses à longue portée car oui, ma vision s’est aussi éclairée. Je respire à pleins poumons et la sensation m’en provoquerait presque des larmes de joie. Je me sens vivante, je me sens libre et je me sens en sécurité. J’emprunte un chemin différent de celui que je m’étais prédestinée et jamais je n’aurais pensé parler de Nous, penser à deux et avancer ensemble.

Il y a ces personnes qui arrivent dans votre vie et qui en bouleversent son fonctionnement. Ces personnes qui finissent vos fins de phrases et respirent à votre place. Qui lisent dans vos pensées et qui par un simple regard vont vous panser. Ces personnes qui vont vous apprendre à aimer la vie et en apprécier les chamboulements. Car contre toute attente, mes étoiles se sont finalement rallumées.

Une vraie rencontre, une rencontre décisive, c’est quelque chose qui ressemble au destin.

Full Love – JG

Ces 6 piliers pour rendre votre journée meilleure

Dans un de mes derniers articles concernant les routines matinales, j’insistais sur combien s’instaurer une routine matinale était selon moi primordial pour réussir et s’épanouir.

Il y a bien des façons de créer une routine, et surtout une qui te permette de continuer sur le long terme. Il y a cependant des points qui sont considérés comme piliers de l’épanouissement et d’une routine matinale réussie.

Silence

Il est important d’avoir un moment propice à la concentration et à la concentration sur vos sens. Je nomme… la méditation! On est d’accord, ce n’est pas aussi simple qu’il en a l’air et il n’y pas un schéma précis de méditation qui puisse fonctionner pour tout le monde.

Pas besoin de se surestimer et de se lancer dans 20-30min le matin, un minimum de 5-10min de méditation permet un état de sérénité et de pleine conscience suffisant pour commencer la journée.

Affirmation

Soyons honnête, nous sommes constamment dans un dialogue interne avec nous-même, et la plupart du temps de manière involontaire. Le matin est parfait pour reprendre se dialogue en affirmant à soi-même des pensées positives qui à force d’être répétés finiront par provoquer la loi de l’attraction 😉

Visualisation

Un moyen efficace pour appréhender la journée à venir et maintenir un minimum le contrôle dessus est de visualiser réellement vos objectifs à atteindre. Vous ressentirez tous les effets positifs relatif à la satisfaction, notamment un gain d’énergie positive non négligeable.

Exercice

Pas de secret, si tu n’as pas le temps de faire du sport le reste de la journée ou le soir, faire sa séance tôt le matin est un véritable gain de temps mais aussi un bon moyen de canaliser ton énergie et de rester en forme tout au long de la journée.

Lecture

Apprendre perpétuellement est d’une importance primordial pour le développement personnel. La vie est une école et doit le rester afin d’avancer et de se developper quotidiennement.

Consacrer dès lors un temps à la lecture de domaines qui vous intéressent, qui vous permet de bénéficier de conseils, d’idées et developper des strategies afin d’améliorer votre vie et votre ouverture d’esprit.

Ecriture

Enfin, un point que l’on a tendance à oublier et pourtant. Ecrire ne peut vous être que bénéfique car cela va vous permettre de concrétiser vos idées, garder une trace de votre parcours, et de prendre conscience de vos avancées et de ce qu’il vous reste à accomplir.

Aimez la vie que vous vivez tout en créant la vie de vos rêves. Ne croyez pas qu’il faille attendre que cette dernière devienne réalité pour apprécier l’existence que vous menez.

Full Love – JG

25 choses que j’ai appris en 25 ans

Demain je vais avoir 25 ans et si l’on m’avait dit que j’allais en être là aujourd’hui, je lui aurais très certainement ris au nez (et de bon coeur!). C’est dans ces moments-là que tu te rends compte à quel point le temps passe vite, la vie court et qu’il te reste tellement à accomplir.

Il est amusant de voir ce que l’on est devenu à 25 ans avec nos propres yeux et ce que l’on s’imaginait qu’était la vie à 25 ans quand on était encore au lycée. Si l’on avait su peut-être que notre parcours et notre façon d’appréhender la vie aurait été différente. Mais après tout, c’est peut-être une bonne chose de ne pas être capable de pouvoir prédire l’avenir, sinon on ne deviendrait pas la personne que l’on est aujourd’hui et on a de quoi en être satisfait/e d’ailleurs.

  1. Rien n’est permanent, que ce soit les coups durs, les injustices, les engueulades ou les déceptions. Rien ne dure. Alors relativisons et demain sera un jour meilleur. Toujours.
  2. La plupart de nos amis ne feront pas parti du reste de notre vie et c’est normal. Ce n’est pas la fin du monde de se retrouver avec un nombre d’amis qui se compte sur les doigts de la main. La qualité avant la quantité.
  3. Les études ne définissent pas ce que tu vas devenir. Vraiment pas.
  4. Personne ne fera les choses pour toi. Pas même ta lessive, pas même poser ta démission, pas même te sortir les doigts quand tu procrastines trop. C’est ta vie et tu dois en prendre totalement la charge.
  5. Apprendre à t’aimer va prendre du temps et c’est loin d’être terminé. C’est l’histoire d’amour la plus importante et la plus intense que tu auras, alors sois patient/e et indulgent/e avec toi-même car le monde autour de toi est déja bien assez con comme ça.
  6. Vivre seul/e n’est pas la fin du monde, c’est d’ailleurs l’opportunité de grandir et de se connaitre soi-même.
  7. Sois reconnaissant/e pour ce que tu as reçu, pour ce que tu as et pour ce que tu auras est nécessaire. On se plaint facilement des petits détails mais on ne réalise pas assez à quel point on est chanceux.
  8. Prendre la bonne décision ne veut pas dire que ce sera la plus simple. Et on s’en rencontre bien souvent.
  9. Ne pas dépenses de l’énergie dans un combat sans fin. Tu as déjà beaucoup à faire, tu n’as pas le temps de retenir quelqu’un, de trouver une solution à une situation perdue d’avance, de prendre à coeur les problèmes des autres et d’en être l’éponge.
  10. Dormir! Je n’aurais jamais autant conscience de l’importance du sommeil que depuis ces dernières années.
  11. Rien ne viendra facilement, quelque soit l’âge et l’expérience. Alors motives toi, continues de travailler dur et crois en toi.
  12. Avoir du soutien semble primordial jusqu’à ce que tu te rends compte que le soutien principal dont tu as besoin c’est de Toi. Et uniquement de toi.
  13. Sois confortable avec l’inconfortable. Cela deviendra d’ailleurs une nécessité pour réussir.
  14. Chaque chose arrive pour une raison. Bonne ou mauvaise. Alors fais confiance au processus.
  15. La santé mentale est probablement le plus important. Alors ne la négliges pas même si tu penses que tu n’as pas le temps pour ça.
  16. Ce n’est pas une question d’être débordé/e mais une question de savoir prioriser. Tu trouveras toujours du temps pour toi, pour tes proches, pour ton travail, pour ton entrainement sportif, pour aller boire un café en terrasse ou même 2-3 verres de vin. Si tu le veux vraiment alors tu trouveras le temps.
  17. Comprendre la leçon ne veut pas dire que ça ne se reproduira pas. Même en amour (malheureusement).
  18. Ne t’excuses pas pour qui tu es. Tu es et tu seras la meilleure version de toi-même, si les gens ne peuvent pas le voir alors ils n’ont pas de mérite à être dans ta vie.
  19. L’amour arrive réellement lorsque l’on ne s’y attend le moins. Ne cherches pas à traquer l’amour et être persuadé/e que si tu cherches bien tu le trouveras. Crois moi, ça ne marche pas comme ça.
  20. Les relations à distance sont probablement plus saines et honnêtes que celles qui ne le sont pas. Dur à croire mais c’est peut-être même bien plus simple à gérer.
  21. La réussite dérange et tu rencontreras toujours sur ta route des gens qui seront prêts à te freiner voire même te repousser de là où tu devrais aller.
  22. Ecouter son corps est la meilleure chose que tu puisses faire. Si j’avais su il y a 10 ans comment je devais me sortir de ces problèmes de santé, j’aurais certainement gagné beaucoup de temps et accompli déjà bien plus de choses.
  23. Tu n’as pas forcément besoin de quitter ton pays pour trouver ton équilibre. Cependant, cela est un moyen pour se connaitre mieux et bâtir la personne que tu vas devenir.
  24. Ne jamais dire jamais. Rien de plus, rien de moins. Rien n’est prédit, rien n’est écrit dans la pierre, alors ne dis jamais « jamais », tu ne sais pas ce que sera fait demain.
  25. Finalement 25 ans c’est plutôt excitant! Certains de mes objectifs ont déjà été atteint il y a maintenant deux ans. Et quand je vois dans quoi je me lance à partir d’aujourd’hui je me surprends moi-même de trépigner d’impatience.

Advienne que pourra.

Full Love – JG

Ces raisons qui t’empêchent d’y arriver

On aura beau dire que le succès est une question de chance, il est avant tout une question de changement. Et accepter de changer est là où cela devient compliqué. Tout est dans l’attitude, la motivation, la passion, le dévouement, un pas à la fois et un pas de plus, but après but mais aussi, ratés après ratés. Le succès ne serait pas aussi inspirant sans l’échec et malheureusement c’est ce que la plupart d’entre nous essaie d’éviter au maximum.

Il y a beaucoup de raisons valables qui expliquent pourquoi tu n’arrives pas à atteindre tes objectifs même avec toute la volonté du monde:

Tu es trop pressé/e – Tu ne valorises pas ton temps, soit tu es en retard à tes rendez-vous, soit tu ne valorises pas non plus le temps des autres ou bien tu ne prends pas le temps. Tout simplement. Maitrises ton temps, maitrises le fait que les choses ont besoin de prendre du temps, elles aussi.

Tu ne sais pas où tu vas – Comment veux-tu atteindre tes objectifs si tu n’as pas une idée précise de ce que tu veux? Définis tes objectifs sur papier, sois capable de les nommer de façon précise et ton chemin deviendra alors plus clair.

Tu restes dans ta zone de confort – Dois-je vraiment expliquer ce point? Tant que tu ne voudras pas sortir de ta zone, rien ne se passera. Alors mets un pied dehors, fais toi peur, prends toi par la main et tires toi au-delà de tes propres limites.

Tu as peur de te louper – Crois-tu vraiment que les plus grandes inventions, les meilleurs succès se sont réalisés en une nuit? Si tu veux y arriver, il faut que tu te trompes, il faut que tu apprennes de tes erreurs afin d’évoluer et de te retrouver sur la bonne route. L’échec n’est certainement pas définitif, il est d’ailleurs un des ingrédients clé de la réussite.

Tu ne crois pas suffisamment en toi – Ton état d’esprit est le pionnier numéro un dans l’atteinte de tes objectifs. Si tu ne crois pas en toi, si tu n’as pas un état d’esprit positif et de battant, personne ne le fera pour toi. La seule personne capable de te porter jusqu’où tu souhaites aller est TOI.

Ton environnement est toxique – Il faut être honnête, se dévouer à son développement personnel et à l’atteinte de ses objectifs demande bien souvent de se séparer des relations qui pourraient être de mauvaise influence. On aura beau dire que le bonheur des autres est contagieux, il dérange aussi beaucoup. Et c’est bien à ce moment là que tout peut te tenir loin de ta réussite.

Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement.

Full Love – JG