Motives-toi car personne ne le fera pour toi

C’est finalement assez simple de vouloir atteindre un objectif, encore faut-il être capable de décider de faire le premier pas et de continuer sur cette voie. Et ça, soyons honnête c’est une toute autre histoire.

Non seulement ça devient problématique de se motiver tous les jours lorsque nous n’avons pas sous contrôle tous les éléments qui nous entourent, mais c’est encore moins facile lorsque son entourage ne nous soutienne pas. Que ce soit la prise de décision de perdre du poids, d’arrêter de fumer, de monter son entreprise, de démissionner, de commencer un nouveau projet qui vous tient à coeur ou quelque soit votre objectif, on se rend vite compte que d’y penser est motivant et excitant, mais de continuer avec ce même état d’esprit tous les jours devient rapidement un vrai champ d’obstacles.

On fait quoi alors? On arrête tout?

On n’est clairement pas arrivé là pour tout arrêter et repartir à zéro. Tu te vois 10 ans plus tard, te surprendre à y repenser et se dire: “Si seulement j’avais persisté. Si seulement j’avais écouté mes tripes/mon coeur/ma tête (ce que tu veux). Si seulement je n’avais pas été aussi influencé par l’opinion des autres…”? Si ça, ce n’est pas triste comme scénario je ne sais pas ce que c’est.

Alors crois en toi, en tes capacités, de ce que tu veux faire et ce que tu peux faire. Car au final, lorsque l’on croit dur comme fer en son projet, en son objectif, on est plus probable de l’atteindre que de le manquer. Pourquoi? Parce que tu ôtes tous doutes te polluer l’esprit et d’ailleurs, gardes en tête que les doutes ont toujours plus détruit des rêves que un échec en lui-même.

Personne ne fera les choses à ta place et plus tu avanceras dans ton objectif, plus tu auras ds résultats, plus ton environnement deviendra malsain. Et là, c’est bien la triste réalité. Entre jalousie, inquiétude, compétition, rancune… Voir quelqu’un réussir, devenir plus épanoui, voir quelqu’un réussir quelque chose que nous avons nous-même pas atteint dérange. Le bonheur des autres, la réussite des autres dérange, soyons honnête.

Alors ne cèdes pas à ce qui t’entoure, à ce que tu entends. Si tu crois en ce que tu fais, si tu sais que cette envie vient de tes tripes, que tu en rêves la nuit, que tu en oublies de manger parce que tu travailles trop dessus, que tu en parles tous les jours à la Terre entière, que tu en as des paillettes dans les yeux lorsque tu parles de ça et surtout que tu deviens un expert sur le sujet, alors continue. Ne t’arrêtes pas, même si demain tu te diras que c’était une grave erreur et que le jour d’après tu penseras que ca a été la meilleure des idées. Continue, cours vers ton objectif car tu as de la chance de savoir ce que tu veux dans la vie, de savoir qui tu veux devenir et comment t’en donner les moyens. Tu as de la chance de vouloir faire de ta vie, un endroit plus épanoui et surtout une opportunité d’aimer la personne que tu es. Que TOI, tu prends ta vie/ton corps/ta tête en main et que TOI et seulement TOI fais en sorte de ne pas te retrouver 10 ans plus tard à regretter de ne pas avoir été assez déterminé/e pour construire la vie que tu souhaitais.

Le plus grand plaisir dans la vie est de réaliser ce que les autres vous pensent incapable de réaliser.

Full Love – JG

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s